Peut-on créer un personnage d'une autre communauté que la nôtre ?

Doit-on être un homme pour avoir des personnages masculins ? Doit-on être une femme pour avoir des personnages féminins ? Doit-on être vampire, martien, loup-garou, androïde, etc., pour écrire de la SFFF ? Doit-on aimer le fouet pour écrire de la BDSM ? 
Que rend un héros noir différent d'un héros blanc ? 
Ne peut-il pas juste être un individu qui cherche sa place dans la société, qui a des rêves de famille (ou pas), qui doit résoudre des enquêtes ou peu importe ? Ne peut-il être ennuyeux de « normalité » ? 
Doit-il absolument revendiquer quelque chose ? 
Ne peut-il être juste quelqu'un qui, par hasard, a la peau noire ? 
Désolée de décevoir, mais ce n'est pas parce qu'on appartient à une minorité qu'on revendique quoi que ce soit ou qu'on a envie de faire passer des messages

(Non parce qu'on croirait qu'on est tous nés potentiels Rosa Parks et Nelson Mandela. Comment dire, pour ne pas décevoir le peuple, que ce n'est pas du tout le cas ?)

Guide pratique

EXTRAIT 
Partie I — Pouvez-vous créer un personnage d'une autre communauté que la vôtre ?


Par notre travail (ou passion ou hobby, selon la façon dont nous voyons l’écriture), nous pouvons nous glisser dans la peau de n’importe quelle personne, de n’importe quel être, de n’importe quelle engeance, et même de n’importe quel animal ! Et heureusement ! Marie-Catherine Daniel donne la voix à un chien des rues dans le très poétique Rose-thé et gris souris, sans que ce soit un roman fantastique ou d’urban fantasy.
(...) En tant que romancière, je me dois de plonger dans le cœur et l’esprit de mon personnage, quel qu’il soit.
Si je n’avais pas ce droit, si je n’avais pas cette liberté, des hommes ne pourraient pas écrire des romans féminins comme Madame Bovary de Gustave Flaubert et des femmes ne pourraient pas écrire des romances gays (ou MM).
Si je n’avais pas cette liberté, je devrais me trouver un co-auteur permanent pour écrire chaque intervention d’un personnage masculin dans mes romans.
Je serais, par contre, un peu embêtée pour trouver un co-auteur métamorphe ou une magicienne pour mes contes de fées. Parce que mine de rien, je laisse passer mon tour volontiers en ce qui concerne les mauvais esprits…
Et qu’en est-il des métiers ? Des passions ? Des villes ?
Sommes-nous obligés d’écrire des histoires qui ne mettent en scène que des gens comme nous, vivant les mêmes événements que nous ? 

Guide pratique

Au programme :

Pouvez-vous créer un personnage d’une autre communauté que la vôtre ?
Oui !
Devez-vous absolument avoir un personnage différent (de vous) dans votre roman ?
Non !
Comment ajouter effectivement de la diversité dans votre histoire ?
Facile ! Je vous propose trois façons de faire.


Achetez le format numérique :

Amazon • 7Switch • Kobo • Fnac • Apple Books

Achetez le format papier :

La Diversité décomplexée : Votre univers, vos règles du jeu
La Diversité décomplexée : Votre univers, vos règles du jeu
La Diversité décomplexée : Votre univers, vos règles du jeu
Contact
Jo Ann von Haff
Skype @joannkamar
Luanda, Angola